Auto-école agréée par la Préfecture - N° E.14.075.0022.0
menu Inscription perm_identity
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d’intérêts.   En savoir plus   OK
Soldes

d'été

Jusqu’à 300€ de réduction
Offre valable jusqu'au 7 Août
 Retour

Le CPF pour passer son permis

Si vous travaillez déjà ou avez déjà exercé une activité salariée, vous bénéficiez d’un compte personnel de formation, le CPF. Selon votre expérience et les euros cumulés sur votre compte, vous pouvez utiliser ce « capital » pour financer tout ou partie de votre permis. Voyons dans cet article comment utiliser le CPF pour passer le permis de conduire à moindre coût.

 

Qu’est-ce que le CPF ?

Anciennement DIF (Droit Individuel à la formation), le CPF (Compte Personnel de Formation) est un dispositif mis en place par l’État pour permettre aux actifs d’accéder à des formations en vue d’évoluer professionnellement. Ce compte s’alimente chaque année, jusqu’à 500 euros/an, suivant votre type d’activité (temps plein ou temps partiel) et avec un plafond fixé à 5000 euros. Le permis de conduire, bien souvent indispensable à l’activité professionnelle, fait partie des formations éligibles au CPF.

 

Comment savoir de quel montant je dispose sur mon compte CPF ?

Pour utiliser votre CPF en vue de financer votre permis, commencez par vous inscrire.

  • Connectez-vous sur le site Moncompteformation 
  • Il vous suffit d’une adresse mail et de votre numéro de sécurité sociale pour vous inscrire.
  • Votre solde se met à jour automatiquement chaque année, en tenant compte de votre activité et de votre temps de travail.
  • Par exemple : vos droits acquis pour une activité professionnelle exercée en 2019 sont crédités sur votre compte CPF au plus tard le 30 avril de l’année 2020.

 

Quelles sont les conditions pour bénéficier du financement CPF ?

Qui peut bénéficier de ce financement ?

Si vous faites partie des catégories professionnelles suivantes, vous êtes éligible au financement du permis via le CPF :

  • Vous êtes salarié du secteur privé :
    Dans ce cas, votre solde CPF peut vous servir à financer la formation de votre choix, et de facto, le permis de conduire.
     
  • Vous êtes demandeur d’emploi :
    Durant votre période de chômage, vous ne cumulez pas de nouveaux crédits CPF mais vous pouvez néanmoins utiliser les crédits acquis lors de vos précédentes activités. Il vous suffit de vérifier l’état de vos droits sur le site.
     
  • Vous avez une activité non salariée (profession libérale, auto-entrepreneur…) :
    Tous les travailleurs indépendants peuvent bénéficier d’un financement grâce à un fond de collecte, spécifique à chaque type d’activité :
    • Pour les activités commerciales, industrielles ou de prestations de services : Association de gestion du financement de la formation des chefs d’entreprises (AGEFICE)
    • Pour les activités libérales : Fonds interprofessionnel de formation des professionnels libéraux (FIFPL)
    • Pour les activités artisanales : la Chambre Régionale des Métiers et de l’Artisanat (CRMA) Pour connaître la marche à suivre, nous vous invitons à lire cet article : https://www.cpformation.com/cpf-autoentrepreneurs/
       
  • Vous êtes à la fois salarié et indépendant :
    Dans ce cas, vous pouvez cumuler votre solde CPF et vos droits formation acquis en tant qu’auto-entrepreneur.
     
  • Vous êtes salarié du public :
    Fonctionnaires et salariés du public peuvent également bénéficier du CPF pour financer leur permis. Dans ce cas, le compte CPF affiche un crédit comptabilisé en heures de formation et non en euros. Pour bénéficier de vos droits, il faut passer par votre employeur qui fera les démarches nécessaires.

 

L’employeur doit-il donner son accord ?

Seuls les employés de la fonction publique ont l’obligation de demander l’accord de leur employeur pour financer le permis via le CPF. Pour toutes les autres catégories professionnelles, il n’est pas nécessaire de demander l’accord de l’employeur, puisque la formation se déroule en dehors des heures de travail et que son coût est pris en charge par la caisse des dépôts, de manière totalement indépendante de l’entreprise.

L’auto-école doit être agréée comme organisme de formation

Les auto-écoles pouvant faire passer le permis via le CPF, doivent posséder un agrément délivré par la Préfecture. Pour obtenir cet agrément, les auto-écoles demandeuses doivent répondre à différents critères garantissant la qualité de leur formation.

Chez Auto-Ecole.net, nous sommes éligibles au CPF mais aussi à d’autres dispositifs de financement comme les aides des régions, l’aide aux apprentis… Si vous souhaitez financer tout ou partie de votre permis via le CPF, n’hésitez pas à contacter un de nos conseillers CPF.