Auto-école agréée par la Préfecture - N° E.14.075.0022.0
menu Inscription perm_identity
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d’intérêts.   En savoir plus   OK
 Retour

Comment répondre correctement aux questions orales ?

Lors de l’épreuve pratique du permis de conduire, l’examinateur est amené à vous poser quelques questions, c’est la fameuse « interrogation orale ». Présentée sous forme de 3 questions, elle peut vous rapporter jusqu’à 3 points. Aut-école.net vous livre quelques conseils pour réussir cette partie orale de l’examen pratique du permis de conduire.

 

À quel moment a lieu « l’interrogation orale » ?

En général, les questions orales sont posées à la fin du parcours du conduite, c’est-à-dire au terme des 25 minutes de conduite et après les manœuvres exigées. Il se peut toutefois que l’examinateur vous interroge lors d’un arrêt par exemple, ne soyez donc pas surpris si cela arrive.

 

Quels thèmes sont abordés dans les questions orales ?

Chaque question compte pour un point et se rapporte à l’une des thématiques suivantes :

  • Une première question vous sera posée sur la vérification d’un élément extérieur ou intérieur du véhicule,
  • Une deuxième question portera sur la sécurité routière
  • Une troisième question concernera les premiers secours.

Le choix des questions revient à l’examinateur suivant des règles bien précises :

  • L’examinateur va utiliser les deux derniers chiffres du compteur du véhicule à l’arrêt pour déterminer la combinaison de questions à poser.
  • Si le kilométrage affiché à l’arrêt du véhicule se termine par un chiffre pair, l’examinateur posera alors une question portant sur la vérification d’un élément extérieur du véhicule.
  • Si le kilométrage affiché à l’arrêt du véhicule se termine par un chiffre impair, l’examinateur posera alors une question portant sur la vérification d’un élément intérieur du véhicule (dans l’habitacle).
  •  

Exemples de questions / Réponses


5 questions « vérification intérieure »

Q : Montrez la commande de réglage de hauteur des feux.
R : Dispositif situé en général à gauche du volant.

Q : Montrez le voyant d'alerte signalant une pression insuffisante d'huile dans le moteur.

Q : Montrez la commande de réglage du volant.
R : Le candidat montre l'emplacement. Il ne lui est pas demandé de changer son réglage.

Q : De quelle couleur est le voyant qui indique une défaillance du système de freinage ?
R : Rouge.

Q : Montrez le voyant signalant l'absence de bouclage de la ceinture de sécurité du conducteur.

 

5 questions « vérification extérieure »

Q : Contrôlez l'état, la propreté et le fonctionnement de tous les clignotants côté trottoir.
R : Vérification des clignotants propres, en bon état et fonctionnent (toute anomalie doit être signalée).

Q : Contrôlez l'état, la propreté et le fonctionnement des feux de détresse à l'avant et à l'arrière.
R : Vérification des feux, propres, en bon état et fonctionnent (toute anomalie doit être signalée).

Q : Montrez où doit s'effectuer le contrôle du niveau d'huile moteur.
R : Le candidat montre la jauge. Pas de manipulation exigée. Si le candidat a des difficultés pour ouvrir le capot, l'accompagnateur peut lui indiquer comment procéder.

Q : Montrez l'emplacement de la batterie du véhicule.
R : Si le candidat a des difficultés pour ouvrir le capot, l'accompagnateur peut lui indiquer comment procéder.

Q : Montrez où s'effectue le remplissage de l'huile moteur.
R : Le candidat montre le bouchon de remplissage. Si le candidat a des difficultés pour ouvrir le capot, l'accompagnateur peut lui indiquer comment procéder.

 

5 questions « Sécurité routière »

Q : Quelle est la conséquence d'un niveau insuffisant du liquide de frein ?
R : Une perte d'efficacité du freinage.

Q : Quels sont les deux autres documents obligatoires à présenter en cas de contrôle par les forces de l'ordre ?
R : L’attestation d'assurance et le permis de conduire.

Q : Quel est le risque de circuler avec des balais d'essuie-glace défectueux ?
R : Une mauvaise visibilité en cas d'intempéries.

Q : Quelles sont les précautions à prendre lors du remplissage du réservoir ?
R : Arrêter le moteur, ne pas fumer, ne pas téléphoner.

Q : Quel est le danger si l'on complète le niveau du liquide lorsque le moteur est chaud ?
R : Un risque de brûlure.

 

5 questions « Premiers secours »

Q : Comment est composé le signal d’alerte du Système d’Alerte et d’Information des Populations (SAIP) diffusé par les sirènes ?
R : Il se compose de deux codes distincts :

  • Le Signal National d’Alerte (SNA), variation du signal sur trois cycles successifs.
  • Le signal de fin d’alerte, signal continu.

Q : Sur autoroute, comment indiquer avec précision les lieux de l’accident depuis un téléphone portable ?
R : En indiquant le numéro de l’autoroute, le sens de circulation et le point kilométrique.

Q : Comment vérifier la respiration d’une victime ?
R : Regarder si le ventre et la poitrine se soulèvent et sentir de l’air à l’expiration.

Q : Qu’est-ce qu’une perte de connaissance ?
R : C’est lorsque la victime ne répond pas et ne réagit pas mais respire.

Q : Si un dégagement d'urgence de la victime est nécessaire, où doit- elle être déplacée ?
R : Dans un endroit suffisamment éloigné du danger et de ses conséquences.