Auto-école agréée par la Préfecture - N° E.14.075.0022.0
menu Inscription perm_identity
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d’intérêts.   En savoir plus   OK
Vente

Privée


Jusqu’à 150€ de réduction
Offre valable jusqu'au 5 Juillet
 Retour

Repasser permis de conduire après échec : combien ça coûte ?

Passer le permis est un investissement qui demande réflexion. Les prix peuvent varier du simple au double, suivant la région et le type de formation choisie (auto-école traditionnelle, candidat libre, auto-école en ligne). Ceux qui parviennent à obtenir le permis de conduire du premier coup, et heureusement ils sont nombreux, sont soulagés de ne plus avoir à se soucier du financement de leur formation. Mais en cas d’échec, combien faut-il débourser pour repasser le permis ? Quelles sont les différentes options possibles et à quel prix ? C’est ce que nous allons voir dans cet article.

 

Rappel sur le prix du permis de conduire

Financer son permis de conduire relève parfois du parcours du combattant. Selon l’auto-école choisie, les régions et les différentes formules proposées (formation en ligne, conduite supervisée, formation accélérée…), les prix peuvent présenter des écarts conséquents. D’une région à l’autre, voire même d’un quartier à l’autre dans une même ville, le prix du permis peut varier du quasi simple au double.
En France, le permis de conduite coûte en moyenne 1200 euros, une somme qui peut sembler rédhibitoire pour bon nombre d’apprentis conducteurs. Les prix des forfaits englobent généralement l’inscription aux examens, la formation au code de la route et 20 heures de cours de conduite. Heureusement, les nouvelles générations d’auto-école en ligne, comme Auto-école.net propose des formules tout compris à partir de 599 seulement euros (sur boîte auto) et 699 euros (sur boîte manuelle), avec des facilités de paiement. L’économie est, de fait, substantielle ! De plus de nombreux dispositifs de financement (lien vers l’article « Les différentes aides financières pour passer le permis » existent pour alléger la facture tout en assurant le même niveau de prestation.

 

Et en cas d’échec, quel surcoût envisager ?

Si vous avez échoué de peu à l’épreuve pratique du permis de conduire, seules quelques heures de conduite supplémentaires peuvent suffire à vous remettre à niveau en attendant d’obtenir une nouvelle date d’examen. Le prix de l’heure supplémentaire coûte en moyenne entre 30 et 60 euros en France, suivant la catégorie de permis et les auto-écoles. Chez Auto-école.net, nos tarifs sont étudiés pour vous proposer le plus de flexibilité au meilleur prix. Par exemple :

  • La séance de conduite seule coûte 39,90 euros
  • Le Pack 10 séances revient à 370 euros

Chez Auto-école.net, vous pouvez vous inscrire à l’examen en tant que candidat libre. C’est un atout incontestable puisque depuis la loi Macron, les temps d’attente pour passer l’examen sont considérablement réduits.
Autre avantage notable : chaque nouveau passage au permis de conduire après un ou plusieurs échecs et totalement gratuit en tant que candidat libre. Vous avez l’assurance d’obtenir une place dans des délais courts et sans surcoût.
Attention : après 5 échecs, il est nécessaire de repasser le code de la route (l’Épreuve Théorique Générale).

 

Nos conseils

Vous venez de passer l’épreuve pratique du permis de conduire et hélas, vous avez échoué ? Ne tardez pas à réserver une nouvelle date d’examen pour ne perde de temps entre les deux passages. Profitez-en pour reprendre une ou plusieurs leçons de conduite afin de consolider vos acquis et reprendre confiance en vos capacités. Vous pouvez également opter pour des solutions alternatives adaptées à votre situation, comme la conduite supervisée ou encore le passage du permis sur boîte auto, qui nécessite moins d’heures de conduite et peut parfois défaire certains blocages. Si vous avez échoué après une formation dans une auto-école classique, vous pouvez également opter pour une auto-école en ligne qui vous offre une plus grande flexibilité et vous permet de vous réinscrire à l’examen en tant que candidat libre.