Auto-école agréée par la Préfecture - N° E.14.075.0022.0
menu Inscription perm_identity
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d’intérêts.   En savoir plus   OK
Soldes

d'été

Jusqu’à 300€ de réduction
Offre valable jusqu'au 7 Août
 Retour

Comment réussir son code après un premier échec ?

Le code de la route est le premier examen pour accéder au permis de conduire. Il est fréquent que les candidats le loupent, mais il faut savoir que cela n’a rien de rare. Vous avez échoué à l’examen du code de la route ? Pas de panique, voici nos conseils pour dépasser votre stress et le réussir au deuxième passage.

 

Commencez par accepter votre échec

Echouer au code de la route est loin d’être une fatalité. Comme tout examen, le code de la route se prépare et demande aussi d’être prêt, aussi bien sur le plan des révisions que psychologiquement. Il est donc très important d’accepter vote échec pour mieux le dépasser.

Dites-vous que vous êtes loin d’être le seul à avoir échoué, et le code de la route demande une excellente préparation. Prenez-en de la graine et tirez-en les bonnes leçons !

 

Comprenez les raisons de votre échec !

Pour mieux rebondir après un échec, il est de mise d’en comprendre les raisons. Pourquoi avez-vous échoué ? Pour quelles raisons précises n’avez-vous pas décroché le code de la route ? Toutes ces questions doivent sous aucun prétexte rester en suspens, et plus vos réponses seront précises, plus vous aurez de chances de réussir au second passage.

Il est donc très important que vous identifiez les raisons précises de ce manquement, et pour cela, concentre-vous sur vos reflexes, sur vos erreurs. Essayez par exemple de les regrouper et de faire le lien de cause à effet de ces différentes erreurs.

 

Comprenez ou se trouvent vos lacunes

Echouer au code de la route suppose que vous avez accumulé certaines lacunes évidentes. Il y a donc certaines thématiques que vous avez mal assimilées. Pour peu que vous ayez cumulé un minimum de stress, et cela s’est emballé.

N’hésitez donc pas à revenir sur les thématiques principales, vous verrez vites lesquelles vous posent le plus de problèmes. Généralement, vos erreurs viennent d’une erreur de compréhension pu bien d’une thématique mal assimilée.

 

Apprenez à mieux gérer votre stress

Tout examen suppose une mise à l’épreuve, et donc un stress éventuel. Si vous êtes sujet au stress lorsque vous passez un examen, vous pouvez en être victime au moment où vous passez le code de la route.

Pas de panique, le stress est largement gérable. Pensez à bien respirer profondément lorsque vos émotions vous submergent, et cela devrait vite rentrer dans l’ordre. Pour éviter d’accumuler du stress, il est aussi important que vous puissiez être sûr de vous. Pour ce faire, il n’y a pas de secret : ne faites pas d’impasse !

Pour mieux gérer votre stress, pensez aussi à vous dépenser en faisant du sport, en lisant, en discutant, en bref, à vous de trouver votre formule pour vous évader !

 

Misez sur une révision efficace pour votre deuxième passage au code de la route

Pour votre deuxième chance à l’examen du code de la route, révisez malin pour avoir de meilleures chances de réussir ! Le secret est alors d’adapter vos révisions en fonction de vos besoins, que vous avez identifiés auparavant.

Parmi toutes les thématiques à connaître sur le bout des doigts, vous en avez surement survolé quelques-unes lors de votre premier passage. Concentrez-vous donc sur celles-là car vos erreurs viennent surement de ces impasses ! Ainsi, vous devriez avoir toutes les armes en main pour réussir votre second passage au code de la route !