Auto-école agréée par la Préfecture - N° E.14.075.0022.0
menu Inscription perm_identity
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d’intérêts.   En savoir plus   OK
 Retour

La vitesse responsable des accidents mortels de la route

La vitesse est la première cause de mortalité en France. A la fois facteur déclencheur et facteur aggravant, elle est souvent prise à la légère. Voici un résumé des risques liés à la vitesse sur les routes.

 

Vitesse sur les routes : les risques à connaître 

La première conséquence à une vitesse beaucoup trop élevée sur les routes, c’est le champ visuel réduit. En effet, plus celle-ci augmente, plus votre champ s’amoindri. Lorsque vous faites exploser le compteur de vitesse, sachez que votre champ se limité carrément à la vision centrale de la route … Vous loupez donc toutes les autres informations indispensables à votre sécurité, celles de vos passagers et des autres usagers.

La vitesse est aussi responsable d’accidents beaucoup plus graves : plus elle est élevée, plus les chocs sont violents et donc, cela augmente tout de suite la gravité. Il faut savoir que tout choc frontal au-delà de 80km/h entraîne quasiment automatiquement la mort, ou des séquelles irréversibles pour toute personnes dans la voiture, même si elle porte sa ceinture de sécurité.

Sachez aussi que plus vous roulez vite, plus vous augmentez votre fatigue et votre stress s’en ressent tout de suite. En effet, rouler vite fatigue davantage puisque vous devez traiter un plus grand nombre d’informations dans un temps réduit, et vous devez en permanence adapter votre vision. La conduite trop rapide entraîne un stress qui entraîne une fatigue et une perte de vigilance ; ce qui augmente vos chances d’accidents.

 

Vitesse : que dit le code de la route ?

La vitesse est très réglementée dans le code de la route. Ce dernier est très clair à ce sujet : elle est limitée sur l’ensemble du réseau et cette réglementation s’applique à tous les conducteurs, et à tous les véhicules !

La vitesse doit aussi être adaptée aux conditions météorologiques, notamment lorsqu’il pleut ou que votre visibilité est inférieure à 50 mètres.

 

Petits conseils pour éviter la prise de risque sur les routes

Pour éviter tout risque d’accident lié à une vitesse beaucoup trop élevée, veillez à adapter votre vitesse en fonction des circonstances. Faîtes davantage attention par exemple si vous passez par un lieu qui est traversé, faîtes attention s’il pleut ou si les conditions climatiques entravent déjà votre conduite, faites attention si l’état de la chaussée est détérioré, si vous n’avez pas l’habitude de conduire ce véhicule ou encore si vos pneus sont lisses ou présentent des anomalies.

La nuit, pensez aussi à redoubler de vigilance : n’oubliez pas que les feux de croisement n’éclairent qu’à 30 mètres ! Si vous êtes confronté à un obstacle à 70km/h qui surgit dans la zone éclairée par exemple, ce dernier est inévitable !

Il est aussi extrêmement important que vous respectiez les distances de sécurité ! Voici quelques conseils concernant des distances :

  • La distance d’arrêt augmente avec la vitesse. Cette dernière correspond à la distance parcourue pendant le temps de réaction, additionnée à la distance de freinage. Le temps de réaction se situe entre 1 et 2 secondes ; et la distance parcourue ors de ce laps de temps augmente avec la distance. Sachez que le temps de freinage du véhicule face à une urgence dépendra de la vitesse à laquelle vous allez.
  • Il est très important de respecter la distance suivante : 1 trait = danger ; 2 traits = sécurité. Lorsque vous êtes sur la route, laissez au moins deux secondes vous séparer du véhicule devant vous. Sur l’autoroute, veillez à laisser une distance qui équivaut à deux lignes blanches de la bande d’arrêt d’urgence pour rouler en toute sécurité.