Auto-école agréée par la Préfecture - N° E.14.075.0022.0
menu Inscription perm_identity
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d’intérêts.   En savoir plus   OK

Maintenir sa trajectoire

  Retour

La trajectoire :

 

 

 

Positionner son regard pour maintenir la trajectoire :

 

Le regard joue un rôle prépondérant dans le maintien de la trajectoire.

enlightenedLe conducteur a réglé son siège pour que ses yeux soient environ à la moitié du pare-brise avant :

  • le regard est porté au plus loin qu’il puisse aller ;
  • le regard est posé à hauteur d’homme : pour une meilleure visibilité des piétons et des panneaux ;
    Hauteur yeux pare-brise
     
  • le regard est porté en ligne droite légèrement à droite pour que la voiture se positionne légèrement sur la droite de la chaussée ;

    Placement des yeux
     
  • le regard n’est JAMAIS fixe et balaie le champ de vision : face /droite /face /gauche /face /rétro /face /etc...

Récapitulatif champ visuel

 

enlightened La vision centrale du champ visuel permet de voir au plus loin.

enlightened Le champ visuel du conducteur à l'arrêt est de 180°. La largeur du champ visuel rétrécit plus la vitesse augmente.

L'image ci-dessous récapitule la largeur de votre champ visuel en fonction de la vitesse.

Champ visuel selon vitesse

 

Conseil : lorsque vous tournez, n’hésitez pas à prendre le bord du trottoir comme « rail » pour votre regard. On regarde le bord et on le suit au plus loin. Les mains feront le reste.

 

Savoir conserver une trajectoire uniforme en ligne droite et en courbe :

 

Trois éléments sont en jeu lorsque nous voulons suivre une trajectoire :

  • les yeux : ce sont les yeux qui indiquent au cerveau où aller. L’information va passer dans les bras puis les mains sans que vous ne vous en rendiez compte ;
     
  • le volant : sans une bonne manipulation du volant, vos mouvements seront toujours imprécis, tardifs et mal adaptés (cf fiche manipulation du volant) ;
     
  • l’accélérateur : la voiture est conçue de telle manière que lorsque vous accélérez, les roues tendent à revenir droites. Imaginez une bille sur le sol. Si vous la tapez doucement, elle roulera vers l’avant mais ira un peu à droite ou à gauche selon la qualité du sol. Si vous la tapez plus fort, elle partira en ligne droite ;

C'est la coordination entre ces trois éléments qu'il s'agit de savoir réaliser pour bien maîtriser ses trajectoires.

 

Comment faire :

Les yeux : regardez toujours le plus loin possible à hauteur d’homme et légèrement à droite (car nous roulons à droite). Vos yeux verront ainsi en avance la forme de la route, les obstacles, les panneaux et les intersections.

Le volant : 9h15 ou 10h10. Les coudes restent le long du corps pour éviter la crispation des bras. Préparez vos mains (la droite plus haut pour une courbe à droite, la gauche en haut pour une courbe à gauche) AVANT le virage ou le tournant.

L’accélérateur : l’accélérateur doit être utilisé de manière régulière et constante. Lors d’une courbe, il faut abaisser l’allure AVANT la courbe. Puis, une fois engagé dans le virage, vous pouvez accélérer légèrement pour contrer la force centrifuge qui vous déporte vers l'extérieur de la courbe.

 

Virage



•••

Découvrez nos formations au code de la route :

Prêt à passer ton code ?
Fonce à La Poste !
JE M'INSCRIS POUR 30€ À LA POSTE
#MonCodeaLaPoste