Auto-école agréée par la Préfecture - N° E.14.075.0022.0
menu Inscription perm_identity
Retour

La signalisation verticale

La signalisation verticale :

 

 

Le Code de la route prévoit un grand nombre d’outils de signalisation pour aider le conducteur dans ses déplacements. Tous ces signes sont aussi appelés "indices formels" et donnent aux conducteurs des informations claires et précises.

La signalisation verticale est l'ensemble des signes dressés en hauteur le long de la route : panneaux, panonceaux, balises et bornes.

 

enlightenedSoyez attentif à tous les panneaux présents sur la route. Selon les saisons, ils peuvent être masqués par l’environnement : arbres, forêts,buissons, neige etc.

 

La forme, la couleur et les symboles des panneaux :

 

Pour comprendre le sens des panneaux, il faut d'abord remarquer leurs formes :

La couleur joue aussi un rôle fondamental dans la lecture des panneaux.

Ce tableau récapitulatif vous montre comment s'articulent les formes et les couleurs des panneaux :

Enfin, des symboles au centre des panneaux précisent leur sens.

Par exemple,

 

Les panneaux de danger :

 

Les panneaux de danger de forme triangulaire bordés de rouge signalent sur la route :

Les panneaux de danger sont implantés :

Si ce n'est pas le cas, des panonceaux de distance complémentaires situés sous le panneau de danger vous renseignent de la distance réelle du danger. Ici, le panneau vous avertit d'un virage à droite dans 500 m.

 

Le panonceau peut aussi préciser une étendue, c'est-à-dire une distance tout au long de laquelle le danger sera présent.

enlightenedHors agglomération, ce panneau signifie deux choses :

1) il y aura une succession de virages sur une distance de 4.5 km ;
2) le premier virage sera à droite et à 150 m car c'est un paneau de danger.

enlightenedNotez néanmoins une exception. Le panneau de danger "Circulation dans les deux sens" est situé au niveau de la mise en place des deux sens de circulation.

 

 

 

 

 

 

 

 

Les panneaux d'interdiction :

 

Les panneaux d'interdiction sont de forme ronde, à fond blanc et bordés de rouge.






ACCÈS INTERDIT AUX BUS

Ils peuvent limiter une vitesse, interdire une manœuvre ou l'accès d'une route à une certaine catégorie d'usagers, les vélos ou les bus comme dans l'exemple ci-dessus.

La seule exception est le panneau de sens interdit qui est à fond rouge :

 

 

L'interdiction prend effet à hauteur du panneau. L'interdiction s'arrête à la prochaine intersection ou quand un panneau de fin d'interdiction y met fin.

 

Si l'interdiction commence après le panneau, alors un panonceau le stipule en indiquant la distance à laquelle commencera l'interdiction :

Si l'interdiction ne concerne qu'une classe de véhicules ou comporte une exception, alors, de même, des panonceaux sous le panneau sont placés.





Interdiction uniquement pour les camions.

 







Sens interdit sauf pour les vélos.

 

Attention, quand deux panneaux d'interdiction sont superposés, l'un au-dessus de l'autre, ils doivent être considérés séparément.

L'exemple ci-dessous ne signifie pas que la vitesse est limitée à 50 km/h pour les camions.

Cela signifie que la route est limitée à 50 km/h pour l'ensemble des véhicules et que la route est interdite aux camions.

Les panneaux de zone signifient également un ensemble d'interdictions. L'interdiction prend effet au niveau du panneau mais ne termine qu'au niveau du panneau de fin de zone. Pour les panneaux de zone, reportez-vous à la fiche et à la vidéo le Code de la rue dans le cours n° 2 Autres usagers.

 

Les fins d'interdiction sont parfois signifiées par des panneaux.

Ils sont blancs bordés de noir et barrés d'un trait noir :

Ce panneau indique que la vitesse n'est plus limitée à 90 km/h.

Attention de ne pas confondre ces panneaux de fin d'interdiction avec les panneaux d'interdiction avec un trait rouge.





Tournant à droite interdit.

 






Accès interdit à tous les véhicules à moteur.

 

Enfin, sachez que le panneau de fin d'interdiction générale met fin à toutes les interdictions précédemment rencontrées sur la route mais ne met pas fin aux interdictions de s'arrêter ni de stationner :

 

 

Les panneaux d'obligation :


Les panneaux d'obligation sont de forme ronde et de couleur bleue. Ils prennent effet à hauteur du panneau et cessent à la prochaine intersection ou au prochain panneau de fin d'obligation.

Ils peuvent indiquer :

 





des directions obligatoires : obligation de tourner à droite ;

 





un contournement obligatoire : par la droite dans l'exemple ci-contre ;




une voie réservée et obligatoire pour un type d'usagers : aux vélos par exemple ;




une obligation de port d'équipement, comme les chaînes par exemple.

 

Les panneaux de fin d'obligation sont les mêmes mais barrés d'un trait rouge.

 

 

Les panneaux d'indication :

 

Les panneaux d'indication sont de forme carrée et il en existe de deux types :

1) Les panneaux à fond bleu concernent la conduite. Ils donnent des indications utiles au conducteur comme :





une route à sens unique :

 





un passage piéton :

 

2) Les panneaux à fond blanc avec un liseret bleu signalent les installations et les aménagements.





Ce panneau, par exemple, indique un poste de secours :

 

 

Les panneaux de localisation :

 

Les panneaux de localisation vous renseignent sur le lieu où vous êtes comme :





le nom d'une agglomération ;

 


un lieu touristique. Notez que tous les panneaux de lieux touristiques sont de couleur marron :

 

les noms des lieux-dits, forêts ou rivières, indiqués par des panneaux de couleur noire.

Les panneaux de direction :


Le conducteur se sert des panneaux de direction pour se diriger sur les routes. Ils sont souvent présents aux intersections pour indiquer les noms des villes reliées par les routes ainsi que les kilométrages restants jusqu'à destination.

Un code couleur des panneaux indique le type de routes que vous prendrez.




Les panneaux bleus indiquent que vous emprunterez une autoroute. Un panneau vert avec le symbole de l'autoroute indique que vous emprunterez un itinéraire comportant à un moment une autoroute.

Les panneaux verts sans autre symbole indiquent que vous n'emprunterez pas une autoroute. Vous circulerez sur des routes nationales ou des départementales. Néanmoins, les panneaux verts indiquent des villes importantes contrairement aux panneaux blancs qui indiquent des villes de moindre importance.

 

 

Les itinéraires BIS ou de substitution symbolisés par un "S" majuscule sont signalés par des panneaux jaunes.

Les itinéraires BIS sont prévus pour faciliter la circulation sur les grands axes lors de période de grand trafic comme pendant les vacances scolaires. Ils doublent les itinéraires principaux sur des longues distances.

Les itinéraires de substitution doublent également les itinéraires principaux lors de travaux, perturbations ou bouchons.

 

 

 

Les balises et bornes :

 

Les balises permettent au conducteur de se guider et d'être averti des différents dangers pouvant survenir sur la route.

Voici un croquis récapitulant les différentes balises :

 

Voilà également un récapitulatif des différentes catégories de routes sur lesquelles vous pouvez rouler :

La lettre en majuscule indique la première lettre de la catégorie de routes : N pour Nationale ou C pour Communales par exemple.

Et le numéro vous sert à identifier la route sur une carte routière.

 

Ces lettres et numéros sont souvent rappelés au bord des routes sur des bornes ou des petits panneaux, qui indiquent sur quelle catégorie de routes vous circulez :

 

 

 

 

•••

Découvrez nos formations au code de la route :

Prêt à passer ton code ?
Fonce à La Poste !
JE M'INSCRIS POUR 30€ À LA POSTE
#MonCodeaLaPoste

Pour en savoir plus sur des sujets similaires :