Auto-école agréée par la Préfecture - N° E.14.075.0022.0
menu Inscription perm_identity
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d’intérêts.   En savoir plus   OK
Retour

Analyse des intersections

Intersections : allure, analyse et décision :

 

 

Allure et analyse :

 

Voilà la procédure pour aborder correctement une intersection :

  1. en amont, vérifiez s'il y a ou s'il n'y a pas de panneau ou marquage au sol indiquant l'intersection et déduisez alors le régime de priorité qui s'applique.
  2. à l’approche de l’intersection, ralentissez selon la visibilité ;
  3. à hauteur de l'intersection, regardez au sol ou à hauteur de panneau pour vérifier s’il y a un marquage au sol ou un panneau qui vous indiquerait un Stop, un Cédez le passage ou un sens unique.

 

 

Voilà un croquis qui vous récapitule les étapes importantes à réaliser à l'approche d'une intersection avec STOP :

 

 

1) contrôles arrières puis freinage fort pour casser l'allure mais suffisamment progressif pour ne pas bloquer les roues ;

 

2) freinage dégressif sans lâcher complètement le frein pour étaler le freinage. S'il y a besoin, rétrogradez et passez en seconde vitesse ;

enlightenedNe rétrogradez pas immédiatement et attendez d'avoir bien ralenti avant de rétrograder pour ne pas consommer plus de carburant.

3) dans les derniers mètres, roulez ainsi très lentement pour vous arrêter facilement au point désiré, c'est-à-dire juste devant la ligne de Stop marquée au sol. Freinez doucement afin d'éviter les à-coups.

 

Prendre la bonne décision : franchir, céder le passage ou s'arrêter :

 

enlightenedLorsque vous conduisez, vous devez certes connaître les règles mais aussi et surtout vous adapter aux circonstances.

S'il convient de prendre votre priorité lorsque la situation le permet, il s'agit d'être très prudent car les autres usagers ne respectent pas toujours les règles.

C'est pour cette unique raison, à savoir le non-respect des règles des autres usagers, que vous devez être très prudent et ralentir lorsque vous passez une intersection.

 

Quatre cas de figure sont possibles :

 

  1. Vous avez la priorité. Vous passez SI :


enlightenedAttention, vérifiez toujours, si cela est possible, où regarde le conducteur dans une intersection. Le regard du conducteur est primordial. Il ne vous a peut-être pas vu et s'apprête à franchir l'intersection bien qu'il ne soit pas prioritaire. Dans ce cas, ralentissez fortement pour pouvoir réagir rapidement au cas où il s'engagerait.

 

 

 

  1. Vous n’avez pas la priorité : vous cédez le passage ou vous vous arrêtez.


 

 

Attention, parfois, dans des intersections, une voiture peut en cacher une autre comme lorsqu'une voiture effectue un dépassement à hauteur d'intersection.

 

 

 

  1. Vous devez céder le passage mais il n'y a aucun usager donc vous pouvez passer si la signalisation vous l'autorise. Ainsi, si le panneau de Cédez le passage ne vous oblige pas à vous arrêter, faites attention car en cas de panneau Stop, vous devez absolument vous arrêter avant de passer, même s'il n'y a aucun autre usager sur les voies.

 

 

 

  1. La situation n’est pas claire avec le ou les autres usagers. Pour ne pas prendre de risque, faites jouer la courtoisie et cédez le passage ou acceptez la courtoisie de l’autre véhicule et passez.

 

 

 

 

•••

Découvrez nos formations au code de la route :

Prêt à passer ton code ?
Fonce à La Poste !
JE M'INSCRIS POUR 30€ À LA POSTE
#MonCodeaLaPoste

Pour en savoir plus sur des sujets similaires :