Auto-école agréée par la Préfecture - N° E.14.075.0022.0
menu Inscription perm_identity
Soldes

Jusqu’à 300€ de réduction
Offre valable jusqu'au 19 Juillet

L'entretien du véhicule

  Retour

L'entretien du véhicule :

 

 

Un bon entretien de votre véhicule vous permettra de le garder en bon état plus longtemps, de ralentir l'usure inévitable des pièces et de consommer moins de carburant.

 

La vérification des niveaux :

 

Régulièrement, il faut procéder à quelques vérifications élémentaires concernant les niveaux des différents liquides qui circulent dans les différents circuits de votre voiture.

enlightenedRéalisez les niveaux toujours sur une surface plane et lorsque le moteur est froid pour ne pas fausser la vérification.

enlightenedVous risquez également de vous brûler si vous ouvrez les bocaux lorsque le moteur est chaud.

enlightenedLa seule vérification que vous pouvez effectuer lorsque le moteur est chaud est celui du liquide lave-glaces car le liquide ne fait pas partie du moteur et passe par un circuit différent de ce dernier.

 

  • Huile moteur : vérifiez régulièrement le niveau d’huile en utilisant la targette située dans le moteur. L’huile moteur permet à ce dernier de fonctionner correctement sans s’abîmer. Le niveau doit se situer entre les repères min et max de la targette. S’il manque de l’huile, alors ouvrez le bouchon et remplissez le réservoir.
    Risque : un manque d'huile est extrêmement préjudiciable au moteur, car il peut provoquer une usure prématurée, qui peut aller jusqu'à la casse de certaines pièces. 
    enlightenedDistinguez bien la targette avec une anse au bout qui permet de vérifier le niveau d'huile du bouchon qui permet de remplir le réservoir. Le niveau d'huile doit être situé entre les niveaux MIN et MAX sur la targette.

    Faire régulièrement les vidanges : tous les 10 000 km environ (selon le constructeur). Avec la vidange, on vérifie généralement les filtres (air, essence, huile). 

 

  • Liquide de refroidissement : vérifiez régulièrement le niveau de liquide de refroidissement. Risque : un manque de liquide de refroidissement est  dangereux car votre moteur risque de surchauffer et de s’abîmer de manière irréversible. Le niveau doit être entre les repères MIN et MAX sur le bocal.

 

  • Liquide de freins : vérifiez, là encore sous le capot, le niveau du liquide de freins. Le niveau doit être entre les repères MIN et MAX sur le bocal. Un niveau trop bas ou un liquide usé peut entraîner un mauvais fonctionnement des freins. Ne remplissez pas le réservoir s'il en manque mais amenez votre véhicule chez un spécialiste. Risque : une fuite (ou un défaut) de liquide de frein est extrêmement dangereux car il peut provoquer une défaillance du système de freinage... accident garanti !

 

  • Lave-glace et essuie-glaces : vérifiez régulièrement le niveau du liquide de lave-glace et le bon état de vos essuie-glaces. Le niveau doit être entre les repères MIN et MAX sur le bocal. En hiver ou en été, la pluie et la poussière se déposent sur le pare-brise et le salissent au point de ne plus permettre de bien voir à travers. Idem lors de longs voyages avec les insectes qui se collent au pare-brise et le salissent.
    enlightenedL'hiver, utilisez un produit anti-gel. Il y a qu'un seul réservoir de lave-glaces situé sous le capot et qui permet de nettoyer le pare-brise avant et le pare-brise arrière.

 

 

niveaux voiture

Il est possible également que votre voiture ait un bocal de liquide pour la direction assistée. Dans ce cas vous devez également vérifier son niveau.

 

L'état des pneumatiques :

 

Sachez d'abord décrypter les étiquettes des pneumatiques, cela a son importance !

 

Ces étiquettes vous renseignent sur la classe de vos pneus selon 3 critères :

  • leur consommation de carburant ;
  • leur adhérence au sol mouillé ;
  • le bruit du roulement externe mesuré en décibel (dB). Il faut savoir qu'avec l'amélioration des moteurs et des échappements, et la mise en circulation de véhicules électriques, le bruit occasionné par votre véhicule est dû en grande partie au bruit du roulement des pneus sur la chaussée ! 

Les deux premiers critères font l’objet d’une classification, qui part de A (la meilleure note) et va jusqu'à E (à partir de 2021) ou G (étiquette avant 2021).

enlightened Le bruit de roulement externe est donc différent selon les types de véhicules et les types de pneus.

enlightenedAttention : Depuis le 1er mai 2021, les fabricants sont obligés d’apposer une étiquette un peu différente de la précédente, mais les deux étiquettes peuvent coexister pendant assez longtemps tant que les pneus fabriqués avant 2021 ne sont pas écoulés.

La nouvelle étiquette comporte globalement les mêmes informations qu’avant (consommation de carburant, adhérence sur sol mouillé, bruit de roulement), mais avec une échelle raccourcie pour les deux premiers critères. Une classification à 3 échelons apparaît pour le bruit. La classe A reste la meilleure note.

A noter quelques nouveautés :

  • plus d’informations sur le modèle de pneu (marque, type, taille…) ;
  • un QR Code qui permet d’accéder à des informations détaillées en ligne ;
  • un nouveau pictogramme “pneus neige”, qui n’apparaîtra que sur les pneus adaptés à des conditions de neige rigoureuses. Le flanc de ce type de pneu porte un symbole représentant un flocon de neige sur fond de montagne à trois pointes (3PMSF) ;
  • un nouveau pictogramme “pneus glace”, qui n’apparaîtra que sur les pneus offrant une distance de freinage plus courte sur les routes couvertes de verglas en hiver.

Une partie de ces informations se retrouve directement directement sur le flanc du pneumatique.

Vous trouverez dans le croquis ci-dessous toutes les informations pour bien comprendre toutes les indications sur les flancs des pneumatiques.

 

indications pneumatiques

 

enlightenedVous devez absolument retenir et connaître la signification de ce qui est écrit en haut et au milieu du croquis.

205/65 R 15 :

  • 205 : c'est la largeur de la bande de roulement en millimètres, soit 20,5 cm ;
  • 65   : c'est le rapport hauteur-largeur ;
  • R    : c'est le type de structure : ici R signifie Radial ;
  • 15   : c'est le diamètre en pouces de l'intérieur du pneu : 1 pouce = 2,54 cm ;
  • 91 : c'est l'indice de charge, qui exprime le poids maximal que le pneu peut porter, mais attention cet indice n'est pas exprimé en kilogrammes, pour connaître le poids en kilos il faut utiliser une table d'équivalence (par exemple, indice 91 = 615 kg sur le pneu).

Maintenant que vous savez "lire" un pneu, il vous reste à en connaître la structure, c'est-à-dire les différentes parties qui le composent :

  • Sculptures : les pneumatiques sont munis de sculptures (crampons) qui permettent aux roues de bien adhérer au sol et de chasser l’eau en cas de pluie pour ne pas glisser. Chaque roue est munie d’un témoin d’usure. Ce témoin d'usure est souvent noté TWI (pour l'anglais tyre wear indicator).
    Ces témoins forment une bosse entre les sculpturesVérifiez régulièrement que l’usure n'est pas arrivée au niveau du témoin, auquel cas il faut changer le pneu.

repère d\'usure pneuEn-dessous de 1,6 mm, la profondeur des sculptures n'est plus suffisante. Il faut changer le pneu.

enlightenedL'écart de profondeur des sculptures entre les deux roues d'un même essieu ne doit pas dépasser 5 mm. Du coup, souvent, il faut changer les deux pneus d'un même essieu en même temps.

 

  • Bande de roulement et flancs du pneu : vérifiez l’absence de clous, vis, déchirures ou hernies (bosses sur le côté du pneu). Le changement du pneu est nécessaire pour éviter le risque d’éclatement.

 

  • Crevaison : avant chaque départ, vérifiez que les pneus ne sont pas anormalement dégonflés. Il est possible que les roues se dégonflent avec le temps ou que votre pneu souffre d'une crevaison lente. Un clou ou une vis peut laisser lentement s'échapper l’air.

 

  • Gonflage : vérifiez régulièrement la pression des pneumatiques : un sur-gonflage ou un sous-gonflage peut entraîner un éclatement du pneu. Faites-le systématiquement avant un long trajet. La pression de vos pneus (indiquée en bar) est indiquée sur le manuel de votre voiture ou à l'intérieur de la portière du conducteur.
     

enlightenedIl vaut mieux procéder à la vérification mensuelle de la pression des pneus lorsqu'ils sont froids ou lorsqu'ils ont parcouru moins de 3 kilomètres.

enlightenedSi cela n'est pas possible et que vous devez rouler plus longtemps pour faire gonfler vos pneus, il faut alors augmenter la pression en rajoutant 0, 3 bar à la pression recommandée.

Ainsi, si vous avez parcouru 10 kilomètres avant de gonfler vos pneus et que ces derniers doivent avoir une pression de 2,3 bar, gonflez alors vos pneus jusqu'à une pression de 2,6 bar : 2,3 + 0,3 = 2,6.

 

La révision :

 

La « révision » est le terme utilisé pour dire qu’on prend soin de notre véhicule. Elle n’est pas obligatoire mais fortement conseillée si vous souhaitez que votre véhicule reste en bon état de fonctionnement plusieurs années.

En général, on emmène une fois l’an voire deux ans (15 000 km à 30 000 km maximum) notre véhicule chez un spécialiste afin d’effectuer les vérifications et les nettoyages de base (vidange, filtre, vérification de certaines pièces moteur).

 

entretien voiture

 

La fréquence de l'entretien :

Les indications suivantes sont des conseils généraux. Il convient de les adapter en fonction du type de véhicule, de son âge, de la fréquence d'utilisation.

Il faut toujours se référer aux préconisations du constructeur.

Avant chaque parcours :

  • Vérifier les pneus (état, pression)
  • Vérifier les vitres, les feux et leurs optiques (état, propreté)
  • Vérifier l'absence de traces de fuite au sol
  • Vérifier la propreté des plaques d'immatricultaion

Pendant chaque parcours :

  • Faire attention aux signaux anormaux donnés par la voiture (bruits, vibrations, odeurs) (notamment le bruit du pot d'échappement, des claquements au niveau des amortisseurs)
  • Faire attention aux voyants (spécialement voyants orange et rouge)

A faire chaque mois :

  • Vérifier la pression des pneux à une station de gonflage
  • Vérifier tout le système d'éclairage
  • Vérifier les niveaux de fluides (freins, huile, liquide de refroidissement...)

A faire deux fois par an (tous les 6 mois) :

  • Vérifier la pression de la roue de secours
  • Vérifier l'état d'usure des plaquettes de frein et des disques (des bruits de grincement au freinage indiquent généralement que les plaquettes sont à bout)
  • Vérifier les balais d'essuie-glace

Tous les ans / avant un grand voyage :

  • Vérifier le système de lubrification et remplacer le filtre à huile
  • Vérifier les propriétés des fluides (liquide de refroidissement, de frein)
  • Remplacer les filtres à gazoil/essence, à pollens, à air
  • Faire régler les phares avant
  • Procéder à un réglage antipollution
  • Vérifier la capacité de charge de la batterie

 



•••

Découvrez nos formations au code de la route :

Prêt à passer ton code ?
Fonce à La Poste !
JE M'INSCRIS POUR 30€ À LA POSTE
#MonCodeaLaPoste