Auto-école agréée par la Préfecture - N° E.14.075.0022.0
menu Inscription perm_identity
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d’intérêts.   En savoir plus   OK

Conduire en pente et en montée

  Retour

Les pentes dangereuses

 

 

En montée et en descente, on applique quelques consignes de conduite car le moteur a beaucoup plus de difficulté.

 

route en montagne

 

 

En montée :

 

La voiture étant « tirée » vers l’arrière à cause de son poids, le moteur a beaucoup plus de difficulté à tracter la voiture et conserver la même l’allure. Pour pouvoir continuer à la même vitesse, le conducteur va rétrograder, c'est-à-dire passer la vitesse inférieure sur la boîte de vitesses. Cela permet de surexploiter (sur-régime) la puissance du moteur. Bien entendu, le moteur dans ce cas va faire énormément de bruit et surconsommer du carburant.

Rappel : les deux premières vitesses ainsi que la mrche arrière sont les vitesses les plus puissantes du véhicule.

Sur voie rapide, cette technique de « reprise de puissance » est particulièrement importante lors d'un dépassement en montée.

enlightened Pensez aussi que les autres véhicules auront les mêmes difficultés, en particulier les poids lourds. Agrandissez donc les distances de sécurité.

 

 

En descente :

 

Au contraire, la voiture en descente est entraînée par la pente et le moteur fournit moins d’effort mais ne « retient » plus le véhicule entraîné par son propre poids. Il faut donc encore une fois rétrograder mais cette fois-ci pour bénéficier du frein moteur.

On utilise l'expression "frein moteur" quand on passe une vitesse inférieure pour limiter la vitesse du véhicule.

Une petite comparaison pour bien comprendre :

Vous poussez un caddie chargé. Dans une montée, vous allez pousser plus fort sur vos jambes pour faire avancer le caddie devenu « plus lourd ». Dans une descente, vous allez solliciter aussi vos jambes mais pour retenir le caddie qui part tout seul.

 

enlightenedATTENTION : il ne faut rester en position débrayée qu’un court instant dans une montée ou une descente.

enlightenedVous ne devez jamais circuler en roue libre, c'est-à-dire sans vitesse enclenchée, dans une descente. Cela ne fait pas économiser de carburant. Vous prenez à l'inverse de grands risques car votre véhicule n'est plus entraîné par le moteur.

Imaginez encore une fois le caddie : si vous lâchez le caddie (débrayage) :

  • en montée, il va reculer et vous percuter ;
  • en descente, il partira seul de manière incontrôlée.

 

 



•••

Découvrez nos formations au code de la route :

Prêt à passer ton code ?
Fonce à La Poste !
JE M'INSCRIS POUR 30€ À LA POSTE
#MonCodeaLaPoste